Retour au texte principal

Europe

Communiqué de presse 2018

2018/May/31

Contribuer à l’utilisation efficace de ressources limitées : Nouveaux éléments de nanofiltration pour l’injection d’eau dans les champs pétroliers (plus grande surface de membrane et plus grand débit au monde)

Nitto Denko Corporation (siège : Osaka, Japon ; président, PDG et directeur des opérations : Hideo Takasaki ; ci-après « Nitto ») étendra sa gamme de produits de membrane de nanofiltration (NF) pour l’injection d’eau utilisée dans l’exploitation pétrolière. Nitto a développé une nouvelle membrane de NF qui offre le taux de rejet d’ion sulfate le plus élevé de l’industrie et un autre produit de NF pour les gisements pétroliers terrestres qui présente une résistance à la pression la plus élevée actuellement disponible sur le marché.
Contribuer à l’utilisation efficace de ressources limitées : Nouveaux éléments de nanofiltration pour l’injection d’eau dans les champs pétroliers

Contexte

Une production primaire de pétrole depuis un puits vertical récupère généralement environ 20 % de la totalité du réservoir de pétrole, c’est pourquoi de l’eau de mer, de la chaleur ou du dioxyde de carbone sont injectés dans le réservoir afin de récupérer davantage de pétrole. Toutefois, les ions de sulfate présents dans l’eau de mer peuvent engendrer certains problèmes : ils forment du tartre pouvant bloquer les tuyaux d’injection d’eau, et les microorganismes réducteurs de sulfate produisent un gaz toxique. C’est pourquoi ces ions sulfate doivent être retirés grâce à une membrane de séparation avant l’injection.
Nitto a précédemment présenté une membrane de NF (NANO-SW) qui bénéficie de la plus importante sélection d’ions sulfates actuellement disponibles, et qui a considérablement contribué à rendre la production pétrolière offshore plus performante dans l’océan Atlantique et dans les autres mers partout dans le monde.

Sur les plateformes de production offshore, l’espace est très limité et minimiser la place occupée par l’équipement de traitement de l’eau est depuis toujours l’un des défis majeurs de l’industrie. D’autre part, pour les champs pétroliers sur terre au Moyen-Orient, qui ont récemment attiré davantage l’attention, une membrane de NF présentant une résistance haute pression est nécessaire. Ceci est dû au taux de salinité de l’eau de mer dans cette région qui se situe à environ 5 %, ce qui est relativement plus élevé que dans les autres régions. De plus, la température la nuit est basse, nécessitant une pression opérationnelle encore plus élevée, presque le double par rapport à celle nécessaire pour les injections sur les champs pétroliers offshore.

Nitto a développé trois nouveaux produits de NF qui répondent aux besoins spécifiques de l’industrie pétrolière en utilisant nos technologies de membrane d’osmose inverse éprouvées :

  1. Membrane de NF pour les champs pétroliers terrestres (NANO-SW-LD MAX, NANO-SW ULTRA) :
    Membrane à haute efficacité énergétique avec le débit le plus élevé au monde

    Pour atteindre le débit le plus élevé au monde, une membrane plus fine est utilisée, réduisant ainsi l’épaisseur de la feuille de membrane de 35 % et augmentant l’efficacité de l’emballage de la membrane de 15 %.
    Une meilleure performance du débit de la membrane réduit l’espace nécessaire pour l’équipement de traitement de l’eau et permet de réduire la consommation d’énergie, et par conséquent fait baisser les coûts opérationnels.
  2. Membrane de NF (NANO-SW HP) pour les champs pétroliers terrestres : Résistance haute pression
    (augmentée de plus du double par rapport au modèle conventionnel)

    Cette membrane de NF est spécialement conçue pour traiter les opérations haute pression (> 4 MPa) sur les champs pétroliers terrestres au Moyen-Orient. (salinité de l’eau de mer > 5 %)
NANO-SW
Produit conventionnel
【Champs pétroliers offshore】
Nouveau produit NANO-SW-LD MAX
【Champs pétroliers offshore】
Nouveau produit NANO-SW ULTRA
【Champs pétroliers terrestres】
Nouveau produit NANO-SW HP
Épaisseur de la membrane 0,13 mm 0,09 mm 0,09 mm 0,13 mm
Surface de la membrane (ft2 ※1) (8 pouces) 400 ft2 (37,2 m2) 440 ft2 (40,9 m2) 510 ft2 (47,4 m2) 400 ft2 (37,2 m2)
SO42-
Taux de rejet (%)
99,8 99,8 99,8 99,8
Débit (GPD※2) 11 000 (41,6 m3/d) 12 000 GPD (45,4 m3/d) 13 000 GPD (51,1 m3/d) 11 000 GPD (41,6 m3/d)
Pression de fonctionnement maximale (psi) 600 (4,14 MPa) 600 (4,14 MPa) 600 (4,14 MPa) 1 200 (8,28 MPa)
※1 ft2 : pied carré
※2 GPD : gallon par jour
Contribuer à l’utilisation efficace de ressources limitées : Nouveaux éléments de nanofiltration pour l’injection d’eau dans les champs pétroliers
D’après le rapport World Energy Outlook 2017 publié par l’AIE (Agence internationale de l’énergie), une augmentation de 30 % de la demande mondiale en énergie est prévue d’ici 2040. Il est attendu que la consommation mondiale de pétrole suive également cette tendance. Dans ces circonstances, une utilisation efficace de tous les réservoirs pétroliers disponibles est de plus en plus importante. Grâce à ces nouveaux traitements de l’eau et ces nouvelles technologies de séparation par membrane, nous espérons être en mesure de contribuer à des opérations plus efficaces pour l’industrie pétrolière afin de maximiser l’utilisation de ressources naturelles limitées.

Contact Us

For any inquiries about this press release.

Avis
Voici les informations au jour de lancement. Ces informations pourraient être différentes de celles présentées dans d’autres médias. Veuillez prendre cela en compte.

Retour en haut de la page