Retour au texte principal

Patch transdermique pour le traitement de l'asthme

Chapitre 1 : Le premier patch transdermique pour le traitement de l'asthme

Le ruban Hokunalin® développé conjointement en 1988 par Abbott Japan Co., Ltd. et Nitto Denko est le premier patch transdermique au monde pour le traitement de l'asthme. La couche adhésive du patch contient du tulobutérol, un médicament qui dilate les bronches, facilitant la respiration pour les personnes souffrant d'asthme. Lorsque le patch est appliqué sur la peau, le médicament pénètre la peau puis est absorbé par le sang à travers les capillaires. Il s'agit du même effet qu'une injection, mais sans utiliser d'aiguille.
Contrairement aux formulations orales et pour inhalateurs, le ruban Hokunalin® a l'avantage d'être en mesure de contrôler de manière appropriée la concentration de médicament dans le corps. Cela signifie que les utilisateurs peuvent contrôler les crises d'asthme, qui se produisent fréquemment le matin, et que la tâche des soignants est fortement simplifiée.
Le développement de ces patchs a pris 11 ans et a été semé d'embûches.

Ruban Hokunalin®

Chapitre 2 : L'autorisation de mise sur le marché a été le plus grand défi à relever

Le mécanisme par lequel les médicaments passent dans le corps au travers du patch transdermique.

La conception de patch transdermique est un domaine dans lequel Nitto Denko a acquis une grande expertise. Dès 1983, nous avions développé un patch transdermique pour prévenir les angines.

Avec les formulations transcutanées conventionnelles, les médicaments étaient continuellement dans le corps pendant de longues périodes. Les développeurs voulaient développer un produit plus avancé qui serait capable d'administrer le dosage de médicament requis au bon moment pour une utilisation dans le traitement de l'asthme.
Dans de nombreux cas, les crises d'asthme surviennent à des moments précis, tels que tôt le matin. Si on pouvait développer un système d'administration de médicament capable d'administrer une quantité optimale de médicament à ce moment-là (un système intelligent d'administration de médicament), il serait alors possible d'améliorer de manière importante la qualité de vie des personnes souffrant d'asthme.
Cependant, pour atteindre cet objectif, il est nécessaire d'être en mesure de contrôler précisément la vitesse d'administration du médicament. Cela s'est avéré extrêmement difficile.

Chapitre 3 : Il a fallu beaucoup de ténacité pour résoudre le problème du contrôle de la teneur et de la concentration de médicament.

La vitesse de diffusion du médicament est déterminée par la relation complexe entre le type d'adhésif utilisé, l'épaisseur du revêtement de l'adhésif et le contenu et la concentration de médicament présents dans l'adhésif. De plus, le type d'adhésif qui peut être utilisé dans les applications médicales est également limité, ce qui signifie qu'il est inévitablement nécessaire de contrôler la vitesse de diffusion en utilisant le contenu et la concentration en médicament.
En l'absence de solution révolutionnaire pour résoudre ce problème, il a fallu faire des échantillons avec diverses combinaisons dans un processus d'essai et d'erreur. Bien que des simulations informatiques puissent désormais être utilisées pour certains aspects de ce process, à ce moment là nous n'avions pas un tel avantage. Il a fallu essayer toutes les combinaisons et étudier chaque possibilité individuelle.
Finalement, après des années de travail acharné, ce but a été atteint en utilisant un mécanisme dans lequel une partie du médicament dans l'adhésif est maintenu sous forme cristalline tandis que le reste est maintenu dans un état dissout. Cette technologie exclusive a ensuite été appliquée à la fabrication d'autres rubans adhésifs.
Afin de commercialiser ce produit, la société a d'abord dû développer une technologie de traitement avancée. Dans le processus de fabrication de patch transdermique, il était nécessaire de maintenir l'épaisseur de la couche adhésive à 20 µm (0,02 mm). Parce que le produit était utilisé dans des applications médicales, on ne pouvait tolérer aucune variation dans la qualité et, au moment de la fabrication, il était nécessaire de contrôler l'épaisseur du ruban à ±2 µm (0,002 mm).
Ce n'est pas une exagération de dire que la technologie d'enduction de précision est le véritable secret derrière le succès de la commercialisation de ce produit.

Une scène typique montrant le type d'expérience menée de manière répété lors du développement.

Chapitre 4 : Pas de succès sans essais

Afin d'atteindre des objectifs, il est nécessaire de beaucoup réfléchir puis de traduire les idées en actions, et de répéter ce processus autant de fois que nécessaire. En fait, la fabrication est un processus qui nécessite de se salir les mains et qui comporte beaucoup de sueur et de larmes. Cela n'a rien de très excitant. C'est probablement une des raisons pour laquelle il est si gratifiant de toucher au but.
Il semble parfois que l'on fait face à un mur, mais lorsqu'il n'y a plus d'issue, il faut simplement prendre l'initiative d'essayer autre chose. On ne peut rien résoudre en restant derrière un bureau.
Les meilleurs produits au monde ne sont pas subitement apparus comme le résultat d'une idée révolutionnaire. Le développement du ruban Hokunalin® nous montre l'importance de continuer à essayer diverses idées et combinaisons.

Contact Us

For any inquiries about R&D.

Business Hours (WET)
8:00h-17:00h(Except for Sat, Sun, and Holidays)

Retour en haut de la page